top of page
Alumni et alumnae

Mon parcours ? Après deux ans de classe préparatoire littéraire, je me suis orientée vers la traduction et j'ai obtenu un Master de Communication Interculturelle et Traduction français-anglais-allemand à l'ISIT (Institut de Management et de Communication Interculturels). Mon objectif à l'issue de cette formation était d'appliquer mes compétences linguistiques au domaine culturel, c'est pourquoi j'ai rejoint le Master MCFA qui m'offrait cet équilibre entre langues et culture, et grâce auquel j'ai pu me spécialiser dans ce domaine. Je travaille désormais à la Fondation Cartier pour l'art contemporain.

 

Mon poste ? Je suis médiatrice culturelle pour l'exposition Fabrice Hyber - La Vallée. Je travaille donc au contact du public : j'assure des présentations et des visites guidées. 

 

Mes acquis : Le Master MCFA m'a apporté de solides connaissances dans le domaine de la médiation culturelle et différentes expériences de communication autour de l'art, notamment grâce à l'atelier projet en M1 puis en M2. Le stage que j'ai effectué dans le cadre du Master au Kunsthaus de Hambourg a été déterminant pour construire mon projet professionnel.

 

Pourquoi choisir ce master ? Je recommande le Master MCFA à toute personne qui souhaite se spécialiser dans le domaine culturel franco-allemand et découvrir le large éventail de métiers que l'on peut y exercer. C'est grâce au Master MCFA que j'ai découvert la médiation culturelle et que je me suis orientée vers le métier que j'exerce aujourd'hui !


Un dernier conseil ? Soyez curieux.ses! Échangez avec des professionnels, assistez et participez à toutes sortes d'événements culturels. S'ouvrir beaucoup de portes permet de trouver le bon chemin.

photo Lucie_edited.jpg

Lucie
24 ans
français
(promo 2020)

Portrait Oriane.PNG

Oriane
24 ans
française 
(promo 2020)

Mon parcours : J‘ai fait une prépa littéraire puis une double licence histoire et lettres modernes. Durant mon Master de Littérature générale et comparée, je suis partie en Erasmus à Göttingen et j’ai eu envie de faire plus d’allemand. J’ai donc rejoint le Master MCFA, avec déjà plusieurs expériences professionnelles dans le domaine de l’édition, du journalisme et du théâtre.

Mon poste au sein de la Maison Heinrich Heine (MHH) :  Je suis chargée de communication et des relations presse. Je m'occupe de la communication interne et externe : actualisation du site internet, animation des réseaux sociaux, retransmissions sur YouTube et diffusion de la newsletter.

Mes acquis : Le Master MCFA a enrichi ma formation théorique de compétences plus pratiques. J‘ai appris à utiliser de nombreux logiciels et à rédiger des newsletters. Les nombreuses rencontres professionnelles m‘ont aidée à trouver ma voie, et le stage long en M2 a été très formateur pour préparer le début de ma carrière.

Pourquoi avoir choisi ce master ? Je recommande ce master à toute personne qui souhaite travailler dans les relations franco-allemandes et souhaite bénéficier d'un large réseau ! C‘est d’ailleurs grâce à notre réseau Alumni que j‘ai décroché mon emploi à la MHH !

Un dernier conseil ? Faites de nombreux stages dans des domaines variés, notamment à l‘étranger pour avoir une idée concrète du métier que vous voulez exercer. Cela m‘a permis de changer de voie et de m‘orienter vers une carrière qui me plaît de plus en plus!

Mon parcours : J’ai passé l'« Esabac » (double bac italien/français) puis validé une licence de médiation culturelle spécialité allemand et russe à La Sapienza à Rome avec un séjour Erasmus à Kiel. J’ai ensuite commencé un Master allemand recherche à l’Université Paris Sorbonne avec un nouvel échange en Allemagne, cette fois à Cologne. C’est après que j’ai rejoint le Master "Métiers de la culture dans le domaine franco-allemand".

Pourquoi avoir choisi ce master ? Clairement pour la partie professionnalisante du parcours. On peut approcher le secteur de l’art et des expositions, monter des projets culturels et tout cela en gardant une dimension bilingue dans un contexte franco-allemand.

Mon projet : Je souhaite trouver un emploi dans la gestion d’expositions dans un musée ou aux monuments nationaux, ou alors dans la communication autour des arts plastiques et visuels.

Je recommande ce master car il permet d’acquérir de réelles connaissances académiques et des compétences professionnelles qui permettront de s’adapter au mieux à un premier emploi dans la culture.

Autoportrait dessiné de Veronica. Elle tient un chat blanc dans ses bras. Ses cheveux noirs descendent sur ses épaules. Le fond est bleu sur une moitié et ocre sur l'autre moitié.

Veronica
25 ans
italienne
(promo 2019)

Portrait en noir et blanc de Chloé. Elle a des cheveux mi-longs et des boucles d'oreille en forme d'anneau. Elle sourit.

Chloé
24 ans
française 
(promo 2020)

Mon parcours : J’ai fait une licence puis un master en histoire contemporaine à Bordeaux, avec une année en échange Erasmus à Hambourg. Avant de rejoindre le Master "Métiers de la culture dans le domaine franco-allemand", j’ai fait un stage de six mois à l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ).

Pourquoi avoir choisi ce master ? Je souhaitais faire la connexion entre mes compétences de recherche et mes expériences sur le terrain, acquises dans un cadre interculturel et notamment franco-allemand.

Mon projet : Je voudrais me diriger vers des organismes culturels, dédiés au spectacle vivant, avec un développement à l’échelle européenne.

Je recommande ce master car il permet de combiner  une formation interculturelle et une formation professionnelle par les rencontres pro et la réalisation du stage long.

Mon parcours : Après un AbiBac au lycée, je me suis dirigée vers une licence UFA entre la Sorbonne Nouvelle et l’Université de Bonn, avec un stage au Louvre et au Liebighaus à Francfort. Au terme de cette formation, j’ai poursuivi en Master, avec une formation en alternance comme chargée de projet dans le domaine du luxe à la  Chambre de commerce franco-allemande.

Pourquoi avoir choisi ce Master ? Voulant travailler dans le domaine de la culture ce master professionnalisant est une réelle opportunité. La partie franco-allemande étant le plus de ce master.

Mon projet : Je me destine au mécénat dans les organismes culturels.

Je recommande ce master car il permet à la fois d’ouvrir son horizon et d’aiguiser son profil, grâce à un accompagnement vraiment personnalisé.

Portrait de Maud sur un fond neutre. Elle a de longs cheveux blonds et les yeux bleus. Elle est maquillé et sourit légèrement

Maud
22 ans
franco-allemande
(promo 2020)

Autoportrait dessiné de Paola dans un style manga. Elle est assise à son bureau et dessine, un biscuit dans la bouche.

Paola
23 ans
franco-italienne
(promo 2020)

Mon parcours : Après un Bac S, j'ai effectué 3 ans de classe préparatoire littéraire spécialité allemand.

Pourquoi avoir choisi ce master ? Après la prépa, je ne souhaitais pas faire de la recherche, j’avais très envie de me professionnaliser. En même temps, ça m’embêtait de quitter complètement le domaine littéraire et d’abandonner l’allemand. Le master était un moyen de combiner ces deux souhaits.

Mon projet : J’aimerais travailler comme chargée de communication pour une industrie culturelle ou créative, en France ou à l’étranger.

Je recommande ce Master aux étudiant.e.s intéressé.e.s par les pays germanophones et qui souhaitent faire un premier pas dans la recherche tout en entrant progressivement dans le monde professionnel.

bottom of page